On entend souvent dire qu’il est difficile d’obtenir un premier emploi sans expérience de travail. Les emplois étudiants permettent de développer certaines habiletés qui vous permettront de vous démarquer des autres jeunes diplômés.

Outre le « marché du travail étudiant », le bénévolat permet d’acquérir sensiblement les mêmes compétences en emploi et parfois même un peu plus. Alors que certains emplois étudiants permettent des entrées sur le marché du travail sans expérience en lien avec votre futur emploi, le bénévolat vous permet parfois de développer des expériences plus connexes.

Le bénévolat ce n’est pas seulement pour les jeunes sans expérience, c’est aussi pour certaines personnes qui sont en transition de carrière, en recherche d’emploi, en préparation à la retraite…

Mais que peuvent bien apporter ces expériences bénévoles?

• permettre d’entretenir ou développer une passion
• donner l’occasion de développer de nouvelles compétences
• être la porte d’entrée vers un emploi rémunéré
• mieux connaître un type de clientèle ou un emploi
• élargir le réseau de contacts
• donner l’opportunité de voir d’autres façons de travailler
• être une sorte de formation au travail d’équipe gratuite
• s’initier au marché de l’emploi
• combler des besoins qui étaient comblés autrefois par le travail.*

Voici quelques exemples de bénévolat susceptibles de vous apporter le petit plus que vous cherchez :

• être trésorier dans un conseil d’administration dans un domaine d’intérêt professionnel
• participer à l’organisation d’un évènement de votre région
• devenir intervenant dans une ligne d’aide
• accompagner des jeunes professionnels de votre domaine d’expertise en devenant mentor
• …

Prenez le temps de consulter votre conseiller d’orientation afin de choisir la forme de bénévolats qui correspond à vos besoins.

Francis Grégoire
conseiller d’orientation
www.orientationsolutions.ca

*traduit et adapté de 6 Ways Volunteering Can Boost Your Career de Tai Goodwin

GESTION DE CARRIÈRE

Vous êtes de retour au travail, déjà?

La façon dont vous vivez votre retour au travail dépend bien souvent de la façon dont vous avez quitté…

« L’automne a été long… », disiez-vous pour expliquer votre baisse de motivation.

« C’est le début d’une nouvelle année, ça va aider… », mais la motivation au travail était toujours bien moyenne.

Par la suite, chaque jour vous faisiez le décompte pour le congé de Fêtes et maintenant, vous êtes de retour et vous regardez combien il reste de semaines jusqu’aux vacances d’été…

Ce retour au travail ressemble au vôtre, à celui d’un(e) ami(e), d’un(e) collègue?

Il est temps d’agir!

Voici quelques petites questions qui pourront vous aider à cibler ce qui a bien pu se passer dans les derniers mois :

Était-ce la même situation à la même période l’an dernier?
Avez-vous changé de travail dans les derniers mois?
Est-ce que vos tâches ont été modifiées, à la hausse ou à la baisse?
Vous a-t-on confié de nouvelles responsabilités?
Avez-vous de nouveaux patrons, collègues, employés?
Avez-vous accepté une mutation dans un nouveau lieu de travail ou dans une nouvelle équipe?
L’équipement de travail a-t-il été modifié, remplacé ou éliminé?
Avez-vous perdu le contrôle de votre organisation du temps?
Est-ce qu’il y a eu des changements dans votre vie personnelle?
Est-ce que votre état de santé a changé?

Il peut être important de répondre à ces questions, car à le vivre, notre quotidien peut sembler statique alors que si l’on prend d’y voir… Vous avez peut-être traversé plusieurs changements qui ont modifié la perception de votre travail.

Pour vous aider mettre en place des stratégies, pour augmenter le bien-être dans votre travail actuel, pour vous aider dans votre réflexion « partir ou rester », pour vous aider à prendre les actions nécessaires pour changer de travail, n’hésitez pas à communiquer avec moi.

Francis Grégoire
Conseiller d’orientation
DÉCOUVRIR | CHOISIR | AGIR
www.orientationsolutions.ca

© Francis Grégoire 2017-