Après ma rencontre avec le conseiller d’orientation…. la réalité !

Après ma rencontre avec le conseiller d'orientation

Après ma rencontre avec le CO… la réalité.

Une démarche d’orientation est, d’abord et avant tout, une démarche de relation d’aide. Une aide apportée à une difficulté, un problème, face à un projet lié au choix d’un programme, de l’insertion ou un maintien à l’emploi, une réorientation ou la prise de la retraite.

Comme dans n’importe laquelle des relations d’aide, le rôle du conseiller d’orientation n’est pas de prendre une décision pour vous, mais bien de vous accompagner dans votre réflexion face à votre projet, votre difficulté ou votre problème. Cette réflexion vise à trouver ou développer des stratégies pour arriver atteindre vos objectifs, en tenant compte de votre réalité et celle de votre environnement.

Pour un jeune en transition vers l’âge adulte, en quête d’identité personnelle et professionnelle, la réflexion sur la carrière peut impliquer :

  • la découverte que certaines valeurs familiales se sont confirmées alors que d’autres sont en transformation ou en contradiction avec de nouvelles valeurs face au travail, au bonheur, à la vie;
  • le constat est qu’il n’a pas été préparé ou n’est pas outillé, émotivement ou autrement, à quitter la demeure familiale pour suivre son programme d’intérêt;
  • la peur de décevoir ses parents s’il doit réajuster le tir et choisir un autre programme;
  • l’impression de «trahir» un professeur qu’il aime bien parce qu’il veut changer de programme.

Si la communication n’est pas ouverte avec eux, ça peut créer de l’anxiété face à l’incapacité d’affirmer sa différence. Les parents et les enseignants peuvent contribuer au cheminement et à la réflexion du jeune, en mettant de côté leurs intérêts et leurs émotions, pour agir en toute maturité en mode empathie. Ainsi, le jeune pourra explorer l’ensemble des possibilités qui s’offrent à lui et qui lui conviennent.

Le même phénomène peut se poser avec l’adulte qui poursuit une démarche en orientation. Une réflexion sur la carrière, sur un projet de vie, amorce un questionnement sur les intérêts, les valeurs et les projets de vie individuels, de couple et familiaux. Certains intérêts, certaines valeurs ont traversé le temps; d’autres se sont transformés et d’autres encore ont été mis de côté plus ou moins temporairement. Ces constats peuvent ébranler ce qu’on croyait être des certitudes dans divers sphères de la vie.

Dans ces exemples, le conseiller d’orientation peut vous accompagner mais : il ne peut choisir pour vous,

  • il ne peut pas augmenter votre cote R,
  • il peut vous aider à trouver un moyen pour améliorer votre dossier scolaire ou trouver une alternative valable,
  • il ne peut changer la culture de votre employeur sans qu’il ne le veuille,
  • il peut vous aider à travailler des stratégies d’adaptation ou dans votre démarche d’emploi
  • il ne peut pas influencer votre parent ou conjoint
  • il peut prendre le temps de voir avec vous comment aborder avec eux le projet qui vous tient à cœur.

Tout au long de votre démarche, votre conseiller d’orientation est là pour vous. N’hésitez pas à partager avec lui ce qui vous tracasse. Il est là pour vous accompagner, vous soutenir et trouver avec vous, les solutions qui vous conviennent.

Finalement, je vous laisse avec une métaphore. Un processus de relation d’aide et d’orientation, c’est un peu comme tenter de démêler une rallonge électrique. En tentant de défaire des nœuds, on en crée parfois d’autres. On s’énerve, on arrête, on prend le temps de regarder ça plus logiquement. Avec de la réflexion et du temps, on finit par y arriver.

Francis Grégoire
Conseiller d’orientation
DÉCOUVRIR | CHOISIR | AGIR
www.orientationsolutions.ca

P.S. Je vous rappelle que la limite des inscriptions est en général le 1er mars pour plusieurs programmes et établissements. Vous pouvez donc consulter votre conseiller d’orientation dès maintenant.

© Francis Grégoire 2018-