« je m’en vais en Tremplin-DEC parce que je ne sais pas quoi choisir… »

Tremplin-DEC

Dans la même optique que mon texte « je m’en vais en sciences « nat » pour m’ouvrir des portes », je vous parle ici d’une autre problématique que je vois de plus en plus auprès de clients, « je m’en vais en Tremplin-DEC parce que je ne sais pas quoi choisir… »

Certes ce programme a été conçu en partie pour cette raison, par contre, même si le choix de Tremplin-DEC peut-être des plus justifiés dans certains cas, il ne demeure pas sans impact et certains points doivent être clarifiés.

  • On ne peut pas diplômer en Tremplin-DEC, donc un changement de programme est à prévoir.
  • Comme c’est un programme de transition, on remarque parfois un sentiment d’appartenance moindre dans ce programme qui, dans certains cas, affecte la motivation (à la baisse).
  • Le temps n’est pas magique, tu devras tout de même réfléchir sur ton projet d’études à un moment ou à un autre.
  • Faire une session (ou deux) en Tremplin-DEC ne raccourcit pas (nécessairement) le prochain programme mais il sera allégé du fait que des cours communs sont déjà faits.
  • Un autre programme peut aussi répondre au même besoin que le Tremplin-DEC.

De mon point de vue, le Tremplin-DEC peut être utile dans certains cas comme, entre autres :

  • Améliorer son dossier scolaire après un refus dans le technique de son choix.
  • Profiter du temps que tu fais des préalables du secondaire pour faire des cours généraux du collégial.
  • Faciliter la transition secondaire-collégial (par exemple lors de troubles d’apprentissage ou d’anxiété, etc)
  • Prendre du temps pour favoriser la prise de maturité ou l’augmentation de l’autonomie.

Il est encore temps d’agir avant que « je m’en vais en Tremplin-DEC parce que je ne sais pas quoi choisir » ne devienne aussi populaire que « les sciences « nat » pour ouvrir des portes », avec tous les impacts qui viennent avec.

Finalement, le Tremplin-DEC, comme tous les autres choix de programme, doit être bien évaluer. Je t’invite à consulter ton conseiller d’orientation avant de faire ton choix, à prendre le temps d’y réfléchir afin de CHOISIR le programme qui TE convient le mieux… et non pas simplement reporter ta décision à plus tard.

Francis Grégoire
Conseiller d’orientation | Conférencier
www.orientationsolutions.ca

P.S. Je vous rappelle que la limite des inscriptions est en général le 1er mars pour plusieurs programmes et établissements. Vous pouvez donc consulter votre conseiller d’orientation dès maintenant.

© Francis Grégoire 2017-